Sélectionner une page

Après avoir affronter les dieux vikings dans Par Odin, l’heure est venue pour toi d’accomplir la quête des pierres de Coba… En seras-tu capable ?

Les pierres de Coba, c’est exactement comme son prédécesseur Par Odin mais en pas pareil…

🐗 Auteur : Antonin Boccara
🧙‍♂️ Editeur : OldChap Games
🎨 Illustrateur : Michel Verdu
👩‍👩‍👦‍👦 1 joueur 📆 8+ ⌚ 5-30 min


Les pierres de Coba - KukulkanC’est au tour du successeur de Par Odin à savoir Les pierres de Coba. Nous sommes toujours face à un jeu de logique, de calcul mental et de mathématiques. C’est le même jeu en terme de mécanique mais avec un thème et des dés totalement nouveaux. Adieu les dieux vikings et Odin pour découvrir l’univers Maya cette fois et la divinité du serpent à plumes du nom de Kukulkan.

Toujours aussi addictif et de difficulté progressive, ce deuxième opus permet de combiner les dés des 2 jeux afin de créer vos propres défis. La boite contient 7 nouveaux dés blancs et 2 nouveaux dés noirs ainsi qu’un livret de règles et les 50 défis à réussir. Je préfère d’ailleurs la narration de cet opus mais ce n’est pas une question d’écriture mais de préférence personnelle. Les défis me demandent aussi un peu plus de temps mais c’est pour le mieux. Ici, les dés représentent des pierres, les pierres de Coba.

Je vous ai déjà présenté : Par Odin qui s’intéresse quand à lui à l’univers du Valhalla et des dieux vikings. Partons donc ensemble à la découverte des nouveaux éléments de cette version du jeu que nous propose les pierres de Coba.

Mais, comment on joue ?

Les dieux jouent avec vous et vos nerfs. Ils vous lancent des batailles mais il faut qu’à la fin de chacune d’elle, avoir une parfaite égalité afin de recommencer le lendemain. C’est votre but à savoir de séparer les dés imposés par le défi en 2 groupes de valeur égale.

Les 7 magnifiques dés blancs gravés ont tous les mêmes 6 faces suivantes, je vous présente en même temps qui elle représente et leur valeur et/ou fonction :
Les pierres de Coba - Dés

  • la potière et son pot vert qui a une force de 1 point,
  • le paysan et sa serpe grise qui a une force de 2 points,
  • le scribe et sa tablette orange qui a une force de 1 point si le nombre de dés blancs de son groupe est impair (avec lui) ou une force de 2 points si pair,
  • le voleuse et son collier jaune qui elle a une force de -1 point,
  • le chamane et son mortier turquoise qui a une force égale au nombre de dés blancs dans l’autre équipe,
  • la reine et sa coiffe rose a une force de 3 points et réduit à 0 la force tous les dés de la valeur la plus faible dans son équipe (y compris la voleuse).

Oui, il faut s’accrocher avec ces nouveaux dés mais c’est aussi pour que le jeu ne soit plus trop facile non plus et je vous rappelle que l’on tente de les maitriser progressivement.

Je vous donne un exemple de défis et la solution pour vous initier (je vous donne les faces de dés à avoir et les 2 groupes de la solution).
Donc, avec 4 paysans, 2 potières et un scribe; il vous faudra avoir un groupe avec composée de 3 paysans (2 + 2 + 2 = 6) et un groupe composée de 1 paysan, 2 potières et un scribe qui vaut 2 dans ce groupe (2 + 1 + 1 + 2 = 6).

Et les dés noirs alors ?

Les pierres de Coba - Livret

Attention, ne lisez la suite relative aux dés noirs seulement si vous êtes curieux sinon, attendez de les découvrir dans le jeu.
Une fois que vous utilisez avec brio les 6 faces des dés blancs, vous pouvez vous attaquer aux 2 dés noirs qui ont les 6 mêmes faces. Vous l’avez deviner, la difficulté est au rendez-vous :

  • le tatou augmente la force de tous les dés de son groupe de 1 point mais le groupe doit avoir moins de dés blancs que l’autre,
  • le cerf réduit la force de tous les dés de son groupe de 1 point mais le groupe doit avoir plus de dés blancs que l’autre à l’inverse du tatou,
  • l’iguane augmente la force de chaque dé unique du groupe de 1 point,
  • le scorpion réduit la force de chaque dé unique du groupe de 1 point à l’inverse de l’iguane,
  • le jaguar donne la force du dé le plus fort du groupe au dé le plus faible du groupe,
  • l’abeille donne la force du dé le plus faible du groupe au dé le plus fort du groupe à l’inverse du jaguar,

Je fais l’impasse sur la narration pour vous garder ce privilège de lecture et d’aventures.

Mais, on en pense quoi ?

Découvert après Par Odin, j’ai acheté Les pierres de Coba sans aucune hésitation sur le critère de « c’est pareil mais en pas pareil » et aussi parce que les deux jeux sont combinables. Mon avis est très similaire si ce n’est plus enthousiaste que Par Odin car je suis fan de la mécanique du jeu. Les deux jeux ont finalement une dimension multi-joueur désormais à mon niveau car rien n’empêche de découvrir les défis à plusieurs voire même de s’affronter. Dans tous les cas, vous ne serez bloqué sur un défi que très peu de temps car ce ne sont pas les maths qui vous sortiront d’affaire mais plutôt la logique et la manipulation des dés qui permettront de découvrir des propositions de réponses auxquelles vous n’auriez jamais pensé. On note encore une fois la possibilité de créer vos propres défis simplement en faisant un lancer de dé (et chercher la solution sur http://oldchap.games/solutions-start/)


Pour vous offrir le jeu chez notre partenaire Philibert ou pour en savoir plus : Myludo